Bobby Blake

Printemps 65 — extrait de Basketball Diaries

Aujourd’hui, j’ai rencontré Bobby Blake, un ami cleptomane, complètement accro aux amphés, dans la rame de métro pour aller au bahut. Il m’a dit qu’il était en liberté sous caution, et qu’il passait en procès la semaine prochaine. Je lui ai demandé ce qui s’était passé, et écoutez-moi ça (c’est pas des craques) il s’est bourré la gueule samedi soir après son shoot de speed du dîner, et, à trois heures du matin, il était sur le point de rentrer chez lui. Dans une petite rue tranquille, il a décidé de casser la lourde de Gussie’s Soda Fountain, pour faire la caisse. Toujours tout dans la finesse, il a ramassé une vieille porte de frigo qui traînait dans la rue et l’a balancée dans la porte en verre de chez Gussie avant d’entrer en marchant sur les débris, toujours défoncé comme un chien. Ensuite il est allé à la caisse, mais il n’arrivait pas à l’ouvrir, alors il a essayé de la forcer mais sans résultat. Du coup, il a laissé tomber. Au moment où il allait s’arracher, il lève les yeux au-dessus de la fontaine à soda et voit une enseigne représentant un ice-cream soda, il se met à en crever d’envie, ça et un sandwich toasté au fromage. …/…

Jim Carroll

Lire la suite

voir l’estampe